WANDERLUST

Photomontage.
2016

94,4 x 74,8 cm.
Impression sur papier synthétique (polypropylène) 120 microns.
20 exemplaires.

Le but du Grand Tour, ce voyage destiné à parfaire l'éducation des jeunes hommes aisés de la société européenne des XVIIe et XVIIIe siècles, n'était pas d'aller voir autre chose ou se forger une culture propre, mais d'aller voir ce qui devait être vu, et se forger une culture commune. Pour cette raison, on visitait toujours les mêmes hauts lieux culturels, les mêmes monuments, les mêmes panoramas. Le Voyageur contemplant une mer de nuages, tableau du peintre romantique allemand Caspar David Friedrich, place le voyageur dans une situation idéalisée du voyageur où, face au paysage sublime, il part à la rencontre de lui-même.
Ce collage actualise cette figure magnifiée du voyageur du Grand Tour par l'une des incarnations les plus récentes du tourisme, le conducteur de Segway. C'est aussi un hommage au propriétaire et fabricant de ces véhicules électriques, Jimi Heselden, mort au volant d'un de ses véhicules. Il serait tombé d'une falaise lors d'une promenade.








VOIR PISE ET SOURIRE

Photomontage.
2015


Copie de Photo Opportunities de Corinne Vionnet pour le Copie Copains Club.

Le sourire archivé du touriste est sa récompense après une chorégraphie tai-chi enthousiaste ou gênée ; c’est son soulagement après l’effort collectif consistant à sauver quotidiennement la Tour de sa chute. Le temps de la pose devient– pour celui qui est aujourd’hui mis à l’honneur- le temps de l’Histoire. Merci, touriste inconnu, je connais ton visage à présent.

> Voir Pise sur le site du CCC.